Notre intervention


Notre mission

Elle s’inscrit dans le cadre d’un mandat exprès de représentation par les articles 1984 et suivants du Code Civil que vous nous confiez en vue de mettre en oeuvre tous les moyens à notre disposition afin de faire reconnaître et valoir vos droits à indemnisation conformément aux textes en vigueur applicables à l’accident dont vous êtes victime.

Concrètement, l’expert d’assurés accompagne, assiste et représente la victime d’accident corporel dans l’évaluation de ses indemnités auprès de l’assureur (ou tout autre organe d’indemnisation.
Il assure par ailleurs un rôle d’interface entre la victime et les médecin-expert, avocat, ou autre conseil(s) technique(s) (ergothérapeute, neuropsychologue, service social…).

Sa mission consiste notamment

  • à constituer le dossier d’indemnisation de la victime sur le plan admnistratif, socio-professionnel, et médical

  • à recueillir les doléances de la victime en prévision lors de son expertise médicale

  • à formuler des recommandations à la victime quant

  • au(x) bilan(s) complémentaire(s) à réaliser en vue de l’expertise médicale (neuropsychologue, ou ergothérapeute par exemple),

  • à son assistance par le médecin-conseil partenaire du Cabinet lors de l’expertise médicale diligentée par l’assureur,

  • à présenter et argumenter une ou plusieurs demande(s) d’indemnité(s) provisionnelle(s) adaptée(s) à la gravité du dommage subi,

  • à préparer et mettre en œuvre toute mesure d”expertise médicale amiable utile à l’évaluation du préjudice corporel de la victime,

  • à procéder à l’étude(s) de rapport(s) d’expertise(s) médicale(s),

  • à établir, argumenter et présenter toutes réclamations chiffrées auprès de l’assureur (ou tout autre organe d’indemnisation)

  • à engager des pourparlers amiables avec l’assureur (ou tout autre organe d’indemnisation),

  • à procéder aux relances nécessaires de l’assureur (ou tout autre organe d’indemnisation),

  • à soumettre une compte détaillé des sommes obtenues de l’assureur (ou tout autre organe d’indemnisation),

  • à formuler un avis – consultatif – sur les sommes obtenues à titre de transaction éventuelle (accord, refus, renégociation),

  • en cas d’échec des pourparlers d’indemnisation amiable, à apporter tous conseils sur les suites à apporter, notamment de transmettre le dossier entre les mains d’un avocat spécialisé en droit de la réparation du dommage corporel.


Notre rémunération

Lors de nos premiers contacts (gratuits), nos honoraires vous seront seront détaillés et transcrits au sein d’une convention d’honoraires régularisée ensemble.